Archives pour la catégorie ‘Politique’

Agenda

Publié le 29 avril 2022

Manifestation intersyndicale du dimanche 1er mai à Grenoble. Départ à 10 h à la gare SNCF


Jusqu’au 6 mai 2022, les expositions « Dachau, camp de concentration nazi : un passé plus que jamais présent » et « Dessins de Kurt Dittmar, déporté à Dachau » dans le hall d’honneur de l’Hôtel de ville, du lundi au vendredi de 8h à 18h .


Élections législatives dernières inscriptions sur la liste électorale avant le 4 mai en ligne et le 6 mai sur place. Il faut fournir les documents suivants : Justificatif d’identité, Justificatif de domicile de moins de 3 mois, Formulaire cerfa n°12669. Il est important de voter nombreuses et nombreux. Voir ici.

Alerte et vigilance Rouge et Verte pour les élections législatives

Publié le 29 avril 2022

L’élection présidentielle a montré que la majorité du pays ne voulait pas de l’extrême droite. Le premier tour a montré que le pays ne voulait pas de la politique de Macron, ni d’un nouveau mandat d’inaction climatique et sociale. Maintenant les élections législatives décideront de la composition politique de l’Assemblée nationale et donc de celle du gouvernement, des lois qui seront prises pendant cinq ans, du contrôle ou de l’absence de contrôle parlementaire.

Les élections législatives sont très différentes de l’élection présidentielle, il y a beaucoup moins de participation et de très nombreux candidats par circonscription pour permettre aux mouvements politiques de se voir attribuer un financement public pendant cinq ans. La règle des 12,5% des inscrits pour être qualifié pour le deuxième tour si le candidat n’est pas dans les deux premiers, rendra les triangulaires assez rares.

Au vu des résultats de l’élection présidentielle et des législatives précédentes, la seule chance pour le camp progressiste de gauche et écologiste de pouvoir espérer avoir une importante présence à l’assemblée (voire une majorité) est de ne présenter qu’une seule candidature dans chaque circonscription.

L’ADES mouvement politique local pour la Démocratie, l’Écologie et la Solidarité qui porte depuis de très longues années la culture unitaire entre la gauche et les écologistes, entre le rouge et le vert, lance cet appel à la responsabilité unitaire dans le respect du pluralisme politique, seule garantie contre la défaite :

Pour une seule candidature de gauche et écologiste dans chacune des circonscriptions.

Pour une assemblée nationale qui ne soit pas une chambre d’enregistrement.

Pour une autre politique réellement de gauche et écologiste et un mandat d’action climatique et sociale.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 29 avril 2022
fou

Le saviez-vous ? Lors du deuxième tour de l’élection présidentielle, au bureau de vote les Eaux Claires 2 présidé par Carignon, ce dernier a installé en toute irrégularité des enfants mineurs à  une deuxième table de dépouillement. Le code électoral (article L 65) précise que les scrutateurs sont choisis parmi les électeurs. Un recours devant le Conseil Constitutionnel aurait fait annuler l’ensemble des 708 votes de ce bureau qui devrait être rebaptisé « Les Eaux-troubles n°2 » en mémoire de l’action de l’ancien maire corrompu qui est toujours prêt à violer les lois à son profit. Pour connaitre les irrégularités remontées au conseil Constitutionnel et qui ont fait annuler les suffrages lire ici.


Le résultat de l’élection présidentielle oblige beaucoup de monde. Jupiter Macron se sent obligé par le résultat, le gouvernement se sent obligé, tous les soutiens macronistes se sentent obligés… La solution la plus simple et la plus efficace pour que la politique de la France évolue fortement sous l’obligation de ce vote c’est de donner une majorité de gauche et écologiste lors des élections législatives de juin. Sinon le risque est de voir la politique libérale autoritaire et antisociale continuer à déchirer la société. La Constitution (article 20) donne au gouvernement la charge de déterminer et de conduire la politique de la Nation, il dispose pour cela de l’administration et de la force armée. Les cohabitations passées ont montré que les pouvoirs du président étaient alors limités. Et si cet objectif d’une cohabitation imposée n’est pas atteint il faut au moins envoyer à l’Assemblée le pack le plus fort possible de député-es combatifs-ves pour contrôler l’exécutif.

Election présidentielle, analyse du 2ème tour

Publié le 29 avril 2022

Les résultats du deuxième tour ont montré une forte augmentation de l’abstention pour atteindre 28,01% au niveau national (13,7 millions d’électeurs inscrits) ; c’est un record depuis 1969. Il y a eu 3 millions de suffrages exprimés de moins qu’au premier tour.

Le barrage contre l’extrême droite a fonctionné mais le niveau atteint par M. Le Pen (41,5%) est historique. L’extrême droite augmente de 9 points entre les deux tours, si les politiques publiques ne changent pas radicalement, en 2027 l’extrême droite gagnera l’élection présidentielle.

Lire le reste de cet article »

Qui habite vraiment les HLM ?

Publié le 29 avril 2022

La Fédération nationale des Offices publics de l’habitat publie une étude sur l’occupation du parc de logements de ces offices et sur son évolution au cours des dix dernières années. Et notamment sur le profil des locataires, que ce soit en termes de revenus, d’âge ou de composition familiale. On voit que l’offre ne correspond plus toujours à ce profil, notamment en termes de taille des logements. Et que deux objectifs demeurent en tension : loger le plus grand nombre et privilégier les plus précaires.

Voici un extrait des principales conclusions de l’étude :

Lire le reste de cet article »

Prévention et détection des atteintes à la probité au sein du secteur public local

Publié le 29 avril 2022

C’est le titre de la synthèse des résultats de l’enquête (avril 2022) effectuée par l’Agence française anticorruption (AFA) qui estime qu’il y a une réelle progression dans la prise de conscience dans les collectivités locales dont les moyens consacrés à cette vigilance progressent.

Un peu plus du quart des entités du secteur public local sont dotées de dispositifs ou des mesures pour prévenir et détecter les risques de corruption.

Entre mai et septembre 2021, plus de 1.300 collectivités appartenant à quasiment toutes les catégories (seules les régions n’ont pas été questionnées), établissements et organismes publics locaux (offices publics de l’habitat, entreprises publiques locales, centres de gestion…) ont répondu à la structure mise en place après la loi « Sapin 2 » de 2016. 43% des départements, 40% des communes de plus de 10.000 habitants et près de 11% des intercommunalités affirment, dans ce cadre, avoir été confrontés à des cas de corruption.

Lire le reste de cet article »

Un petit livre par des animateurs de l’association Anticor

Publié le 29 avril 2022

« Résister à la corruption » par Eric Alt et Elise Van Beneden.
La présidente et le vice-président d’Anticor publient « Résister à la corruption », Collection Tracts (n° 36), aux éditions Gallimard, 3,90 €
« Il est incontestable que la corruption est systémique en France et qu’elle impacte notre quotidien. »
Nous ne nous percevons pas forcément, en tant que citoyens, comme victimes de la corruption. Pourtant nous subissons tous ses effets : nous payons plus d’impôts, nous bénéficions de moins de services publics, nous vivons des injustices. La corruption est un abus de pouvoir qui dégrade la démocratie toute entière. Elle affecte l’économie, le vivre ensemble, la confiance en nos élus. Mais il est possible de résister, comme en témoignent les auteurs de cet essai, tous deux engagés dans une association agréée de lutte contre la corruption, de combattre les manquements à la probité des puissants et d’œuvrer pour l’éthique dans la vie publique. En démocratie, la souveraineté appartient aux citoyens. Cette résistance citoyenne est aussi une opportunité pour tous de se réapproprier un pouvoir dont ils ont été dépossédés.

La dématérialisation de la publicité des actes des collectivités

Publié le 29 avril 2022

À partir du 1er juillet 2022, il y aura des changements importants concernant la publicité des actes des communes de plus de 3 500 habitants, les EPCI à fiscalité propre, les départements et les régions. Elle sera exclusivement assurée sous forme électronique. Ces décisions proviennent de l’ordonnance n° 2021-1310 du 7 octobre 2021 et du décret n° 2021-1311 du 7 octobre 2021.

L’association des maires de France explique comment cela va se passer dans un communiqué du 25 avril : « Tout savoir sur la dématérialisation de la publicité des actes des collectivités »

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 29 avril 2022

Grenoble, se former aux bonnes pratiques pour changer d’air. Afin de lutter contre les émissions de particules fines, améliorer la qualité de l’air et protéger la santé des habitant-es, la Ville de Grenoble a mis en place en juillet 2021 une prime air-bois destinée à aider les particuliers à renouveler leurs appareils de chauffage au bois peu performants. Cette prime communale, de 400 à 800 € vient compléter l’aide de la Métropole qui peut atteindre 2 000 € selon les revenus du ménage, ainsi que les aides de l’Etat.


Toujours moins de publicités commerciales dans les rues de Grenoble. C’est ce que permet le Règlement Local de Publicité intercommunal (RLPi) entre 2017 et 2019, avec le retrait de tous les panneaux de 8 X 12 m2, la fin de l’éclairage nocturne des publicités, la fin de la publicité en toiture, la fin de la publicité aux abords des écoles, pour préserver les publics sensibles ou non avertis.


Le campus universitaire se raccorde au réseau de chauffage urbain. Une centaine de bâtiments sera raccordée au réseau de chauffage urbain de la Métropole. L’opération permettra d’économiser plus de 5700 tonnes de CO2 par an. Quand un kWh de chauffage au gaz émet 205 g de CO2, le même kWh alimenté par le chauffage urbain métropolitain ne pèse plus que 58 g de CO2.


Des vannes intelligentes pour éviter le déversement d’eaux usées dans l’Isère. La Métropole expérimente une solution innovante pour éviter le déversement d’eaux usées dans l’Isère par temps de fortes pluies. Au cours du mandat actuel, une dizaine de ces vannes devraient être installées sur le réseau métropolitain qui représente 92 km de canalisations, ce qui permettra de diminuer le nombre de jours de rejets à l’Isère par an (50 au total) de moitié.

Lire le reste de cet article »

Agenda

Publié le 22 avril 2022

Collecte de textiles par la Métro jusqu’au 29 mai 2022. Dans 42 communes les conteneurs de la Métro attendent les fripes dont vous n’avez plus l’usage, vêtements, chaussures ou linges de maison… Même usés ou déchirés, ils peuvent servir. Voir les lieux de dépose et les consignes à appliquer. La collecte des textiles dans la métropole grenobloise – Grenoble Alpes Métropole (grenoblealpesmetropole.fr)


La semaine de l’éducation à Grenoble du 9 au 14 mai 2022. Importante initiative préparée par 4 élu-es : Annabelle Bretton (adjointe à l’éducation populaire, la jeunesse et la démocratie ouverte), Christine Garnier (adjointe aux écoles), Nicolas Kada (adjoint à la coordination de l’action sociale) et Sylvie Fougères (conseillère déléguée à la petite enfance). Tout le programme : Semaine de l’éducation – Grenoble.fr

Le 24 avril, on ne touche pas à la Constitution, on vote contre Le Pen

Publié le 22 avril 2022

A la veille du 2ème tour des élections présidentielles, rappelons que la candidate d’extrême droite propose de vouloir changer notre Constitution, par voir référendaire, pour imposer sa politique d’exclusion des étrangers par la préférence nationale qui est contraire à notre bloc constitutionnel, ce qui serait un véritable coup d’Etat constitutionnel.

Il y a un seul article de la Constitution (n° 89) qui permet de réviser la Constitution :

« L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre et aux membres du Parlement.

Le projet ou la proposition de révision doit être examiné dans les conditions de délai fixées au troisième alinéa de l’article 42 et voté par les deux assemblées en termes identiques. La révision est définitive après avoir été approuvée par référendum.

Toutefois, le projet de révision n’est pas présenté au référendum lorsque le Président de la République décide de le soumettre au Parlement convoqué en Congrès ; dans ce cas, le projet de révision n’est approuvé que s’il réunit la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le bureau du Congrès est celui de l’Assemblée nationale.

Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire.

La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l’objet d’une révision. »

Lire le reste de cet article »

La Convention citoyenne pour le climat de la Métro poursuit son travail

Publié le 22 avril 2022

Le premier week-end de travail de la convention citoyenne pour le climat a eu lieu les 5 et 6 mars.

Nous avions été surpris de découvrir qu’un certain carcan budgétaire avait été imposé par l’administration de la Métro aux travaux de la convention. Il faut espérer que les garants de cette convention interviendront pour rectifier ce cadrage préalable qui n’avait pas lieu d’être, en se référant à la délibération du conseil métropolitain qui fixait le contenu des travaux de cette convention, sans contrainte financière.

La prochaine session aura lieu les samedi 7 et dimanche 8 mai 2022 avec la présentation de scénarii pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, et obtenir le développement d’une vision bas carbone du territoire en 2050.

L’ensemble des comptes rendus et des vidéos de la première session sont disponibles sur le site internet : Le travail des citoyennes et citoyens – Convention Climat (grenoblealpesmetropole.fr)

Lire le reste de cet article »

Revenus disponibles 2019 des ménages dans les communes de la Métropole

Publié le 22 avril 2022

Selon l’INSEE, le revenu disponible est le revenu à la disposition du ménage pour consommer et épargner. Il comprend tous les revenus, les indemnités de chômage, les retraites et pensions, les prestations sociales perçues. Sont déduits de ces sommes, l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation, la contribution sociale généralisée (CSG), la contribution à la réduction de la dette sociale (CRDS) et les prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine.

Pour comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente, on divise le revenu par le nombre d’unités de consommation (UC). Celles-ci sont calculées de la façon suivante : 1 UC pour le premier adulte du ménage, 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus, 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans. Pour la Métro il y a en moyenne 1,42 UC par ménage.

Dans l’agglomération, la médiane du revenu disponible par unité de consommation est de 22 900 € en 2019. Il y a seulement 7 communes qui ont une médiane inférieure à la médiane de la Métro : par ordre décroissant : Saint Martin le Vinoux (22130 €), Grenoble, Vizille, Saint Martin d’Hères, Fontaine, Le Pont de Claix et Echirolles (19230€). A noter que parmi ces 7 communes il y a les 5 communes ayant un ou des quartiers politique de la ville.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 22 avril 2022
fou

Le 16 avril un miracle a eu lieu à Marseille, peut être grâce à l’intervention de la Bonne Mère ! Jupiter Macron qui avait démontré durant son mandat son opposition à une politique préparant la nécessaire transition écologique et énergétique, a fait un virage à 180 degrés. Il pille sans retenue les programmes de Mélenchon et de Jadot !  Il a tellement peur de ne pas être réélu qu’il veut donner des arguments aux électeurs de ces candidats en évitant l’abstention, mais surtout les encourager à voter pour lui. Mais attention, il s’agit d’un spécialiste des promesses non tenues.  Il avait promis dès fin 2017 que plus personne ne dormirait dans la rue, qu’il appliquerait les conclusions de la convention citoyenne pour le climat sans filtre, qu’il arrêterait les pesticides, qu’il engagerait une réforme constitutionnelle pour un parlement à représentation proportionnelle… On a vu ce qu’il en est advenu. C’est donc le moment de rappeler la fameuse phrase de Chirac : « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ». En politique seuls les actes comptent et il vaut mieux faireconfiance à l’original qu’à la copie. Conclusion : merci M. Macron d’encourager un vote aux législatives, pour celles et ceux qui portent les propositions écologiques dans leurs programmes et leurs actions politiques, à tous les niveaux, européen, national et local depuis des années et qui seront les garants de l’application de leurs programmes.

Menaces sur l’ensemble des réacteurs nucléaires français

Publié le 22 avril 2022

Alors que le phénomène inquiétant de corrosion sous contrainte ne touchait que les réacteurs les plus récents, EDF découvre des indications sérieuses que ce phénomène atteint peut être aussi les réacteurs de 900 MWe les plus nombreux et les plus anciens du parc. Comme ce phénomène touche des éléments de sécurité essentiel, les systèmes d’injection de sécurité permettant le refroidissement du cœur en urgence, si cela se confirme, cela va fragiliser l’ensemble de la filière. Raison de plus pour décider de mettre tous les efforts sur les énergies renouvelables. Sur le nucléaire il s’agit désormais d’assurer la sureté maximale pour les réacteurs existants et d’abandonner les futurs programmes.

C’est l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui demandait le 9 mars au directeur de la centrale de Chinon :

Lire le reste de cet article »

Recul continu de la permanence des soins ambulatoires en médecine générale

Publié le 22 avril 2022

Le conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) publie son enquête annuelle sur la permanence des soins ambulatoires (PDSA), dont le recul s’est poursuivi en 2021.

Alors qu’en 2014, le taux de médecins participants aux gardes était de 67%, il n’est plus que de 38,5%, avec de forts écarts entre départements. Dans 35 départements (6 de plus qu’en 2020), il n’y a plus un seul médecin de garde après minuit.

Faudrait-il rétablir les gardes obligatoires ? Le Conseil de l’Ordre ne va pas jusque-là.

D’autres acteurs préconisent des solutions plus radicales pour stopper cette dégradation du système de soin. Dans le Livre blanc « 30 Ambitions pour la santé et l’autonomie 2022 », publié à l’occasion de la campagne de l’élection présidentielle, la FHF (Fédération hospitalière de France) appelle clairement à rétablir l’obligation de la participation à la permanence des soins ambulatoires, car le service public ne peut pas se découper en petits morceaux.

Lire le reste de cet article »

Rapport annuel 2021 de l’Autorité environnementale

Publié le 22 avril 2022

D’après le code de l’environnement (article L122-1) certains projets, plans et programmes, sont soumis à une évaluation environnementale en fonction de leurs caractéristiques propres et de leurs impacts potentiels sur les milieux ou la santé humaine. Ces évaluations sont réalisées sous la responsabilité des maîtres d’ouvrage. Pour permettre au public d’être correctement informé au moment de sa consultation, de participer à l’élaboration de la décision et pour assurer la bonne information du décideur, il est prévu qu’une « autorité environnementale » rende un avis public sur la qualité des évaluations et la bonne prise en compte de l’environnement par les projets, plans ou programmes évalués.

L’autorité environnementale (Ae) peut être parfois très critique sur les projets mettant à mal l’environnement ou sur l’état de notre droit : « les modifications du droit français de l’environnement, au prétexte de « simplifier » les processus administratifs, ont multiplié les cas dérogatoires au droit commun, augmenté la complexité pour les services instructeurs et réduit la lisibilité des procédures pour les pétitionnaires. Elles conduisent à appauvrir l’analyse environnementale, l’information et la participation du public et paradoxalement à accroître les risques procéduraux. »

Voici l’éditorial de ce rapport qui tire le signal d’alarme pour accélérer la transition écologique :

Lire le reste de cet article »

Un outil d’analyse pour les collectivités locales au service de la transition climatique

Publié le 22 avril 2022
logo France Urbaine

L’Agence France Locale (AFL) est un établissement de crédit créé par des collectivités locales ayant pour mission de faciliter l’accès au financement des investissements des collectivités membres (dont la ville de Grenoble actionnaire pour environ 2 M€). Elle publie le 7 avril 2022 avec l’INET (Institut national des études territoriales) une étude intitulée : « Le budget vert, un outil d’analyse au service de la transition climatique ? Construire un budget vert dans votre collectivité Guide de mise en œuvre »

L’association d’élu-es France Urbaine présente cette étude :

Lire le reste de cet article »

Diverses actualités

Publié le 22 avril 2022

Inégalités de salaires femmes/hommes. L’Observatoire des territoires rassemble, analyse et diffuse les données relatives aux dynamiques et aux disparités territoriales ainsi qu’aux politiques menées dans le champ de l’aménagement et du développement des territoires. Il a récemment contribué, en partenariat avec l’Observatoire national de la politique de la ville, au volume « L’égalité en question » de l’Insee dans un encart consacré à la dimension territoriale des écarts de salaires femmes-hommes.


Transparence : il est temps de respecter la Loi ! Bien que la transparence de l’action publique soit reconnue par la Constitution, de trop nombreux citoyens-nes rencontrent des difficultés d’accès aux documents dits administratifs (rapports, données, statistiques, comptes-rendus, codes sources, etc.). Alors que la défiance envers les institutions et responsables publics ne cesse de croître, il est urgent que cet impératif démocratique devienne plus effectif, et que l’ensemble des acteurs publics respecte tout simplement la loi. Lire le rapport d’une députée à ce sujet ici.


2021, une année de désastres climatiques en Europe.  Alors qu’est célébré le 22 avril « le jour de la Terre« , le département consacré à l’observation du climat du programme européen Copernicus vient de publier ses dernières conclusions concernant l’Europe.  Et elles sont particulièrement alarmantes, soulignant la nécessité d’agir contre le réchauffement. Ainsi depuis l’ère préindustrielle, la planète a gagné entre 1,1 et 1,2°C. Mais l’Europe se réchauffe plus vite avec une hausse moyenne de la température de +2°C.


Prix de l’énergie et pénurie de réactifs de traitement, la FNCCR s’inquiète des risques pour la continuité des services d’eau. Elle s’alarme de la hausse des prix des réactifs et de l’énergie nécessaires à la potabilisation de l’eau et à la dépollution des eaux usées. Plus grave, les élus s’inquiètent de possibles pénuries mettant en péril la continuité de ces services publics essentiels. La FNCCR appelle le gouvernement à mettre en place rapidement des solutions de sécurisation de ces approvisionnements. A Grenoble, le fait de ne pas traiter l’eau et vu les capacités très importantes des champs de captage, il y a moins d’inquiétude sauf pour les réactifs pour l’assainissement.

Lire le reste de cet article »

Appel

Publié le 15 avril 2022

La Ville de Grenoble recherche des assesseurs pour le 2ème tour de l’élection présidentielle le 24 avril. Inscriptions sur le site de la Ville ou en contactant le standard au 04 76 76 36 36