Archives pour le mot-clef ‘alimentation’

La composition des repas servis dans les restaurants collectifs précisée par un décret

Publié le 3 mai 2019

Le décret déterminant la composition des repas dans les restaurants collectifs vient de paraître au Journal officiel. Le gouvernement a reculé sur la mise en place progressive des nouvelles règles. Il recule l’application de ce décret au 1er janvier 2022. Il sera obligatoire, dans la restauration collective publique, de servir au moins 50 % de produits durables (dont peuvent faire partie les produits locaux) ou de labels de qualité, avec un minimum de 20 % de produits bio ou « en conversion ».

A Grenoble, la cuisine centrale applique des règles déjà plus novatrices pour les repas des crèches, des cantines scolaires et des établissements pour personnes âgées. Les produits bio et locaux dépassant les 50% et la mairie vise prochainement les 100%.

Lire le reste de cet article »

Manger mieux à Grenoble

Publié le 15 décembre 2018

Après les brochures sur la politique municipale sur la solidarité puis sur le sport, voici la brochure rédigée par la majorité municipale : « Pour manger mieux, objectif : autonomie alimentaire ».

L’introduction de cette brochure d’information sur l’action municipale est faite par Salima Djidel, conseillère déléguée à l’alimentation :

« Pour une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous·tes, visons l’autonomie alimentaire !

Lire le reste de cet article »

Menus sans porc dans les cantines scolaires, la justice se prononce favorablement

Publié le 26 octobre 2018

Le 23 octobre 2018, la cour administrative d’appel de Lyon juge que l’existence de menus de substitution aux plats contenant du porc dans les cantines scolaires, ne porte pas atteinte aux principes de laïcité et de neutralité du service public.

Le maire de droite de Chalon-sur-Saône avait décidé de supprimer les repas sans porc qui existaient depuis de longues années (depuis 1984) dans les cantines scolaires comme dans beaucoup d’autres villes. Des habitants parents d’élèves et une association de défense des droits des personnes de confession musulmane ont déposé un recours pour faire annuler la délibération du 29 septembre 2015. Le tribunal administratif de Dijon leur a donné raison, mais le maire a fait appel. La Cour Administrative de Lyon rend un arrêt annule des décisions du maire et du conseil municipal en précisant :

« – que le gestionnaire d’un service public dont la mise en place est facultative (ce qui est le cas des cantines scolaires) dispose de larges pouvoirs d’organisation, mais ne peut décider d’en modifier les modalités d’organisation et de fonctionnement que pour des motifs en rapport avec les nécessités de ce service.

– que les principes de laïcité et de neutralité auxquels est soumis le service public de la restauration scolaire ne font pas, par eux-mêmes, obstacle à ce que les usagers de ce service se voient offrir un choix leur permettant de bénéficier d’un menu équilibré sans avoir à consommer des aliments proscrits par leurs convictions religieuses ou philosophiques. »

Lire le reste de cet article »

L’agriculture bio progresse en France et crée des emplois

Publié le 8 juin 2018

Le 1er juin, l’Agence BIO a tenu une conférence de presse qui a porté sur les chiffres du bio de l’année 2017. Cette agence joue un rôle d’observateur du secteur et de son évolution. Chaque année, elle publie des données relatives à la production, la transformation et la distribution des produits bio, dont les chiffres font ensuite référence et œuvre à la structuration des filières biologiques en France et apporte son soutien aux entreprises du secteur.

« L’agriculture biologique créée de plus en plus d’emplois en France. Avec près de 134 500 emplois directs comptabilisés à la fin 2017, l’agriculture bio est en pleine croissance et plus que jamais créatrice d’une grande diversité d’emplois. Les filières bio recrutent dans de très nombreux secteurs Fin 2017, on comptabilise plus de 88 400 emplois directs dans les fermes en équivalent temps complet, soit une hausse de 13,7 % par rapport à 2016. Trois autres secteurs sont également en nette progression :

Lire le reste de cet article »

Ouverture le 1er septembre d’une épicerie collaborative à Grenoble

Publié le 25 août 2017

Au 13 chemin de la Capuche à Grenoble, l’éléfàn est un magasin de produits principalement locaux et de préférence bio. Un magasin où l’on trouvera de tout, avec des prix justes pour les producteurs comme pour les adhérents. Tout en faisant de 15 à 40% d’économies !

Ce n’est pas un autre supermarché, ni un nouveau lieu réservé à une certaine tranche de la population… C’est une extension de nos salons, un lien vers les fermes environnantes et le monde.

L’éléfàn se veut démocratique et participatif. Chacun de s’intégrer, participer aux commissions, proposer, décider, donner son avis. C’est un super marché différent car associatif, et qui repose donc sur l’investissement de tous les adhérents.

Pour tout savoir et adhérer : https://lelefan.org/

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Publié le 12 février 2016

3_etoiles_solidairesQuelques jours après l’inauguration de « Trois étoiles solidaires » qui cuisine de la viande dans la cuisine du collège de Seyssins pour préparer des plats cuisinés distribués par la Banque alimentaire de l’Isère, la loi contre le gaspillage alimentaire a été adoptée définitivement le 3 février. Elle rend obligatoire le recours à une convention pour les dons réalisés entre un distributeur de denrées alimentaires et une association caritative. Elle prévoit aussi une sanction pour éviter la destruction volontaire de denrées alimentaires encore consommables par les commerces de détail.

Lire le reste de cet article »