Archives pour le mot-clef ‘Conseil Départemental de l’Isère’

A480 dernières nouvelles

Publié le 9 septembre 2016

A480-2x3voies

Lors du débat au festival de l’Albenc entre le maire de Grenoble et le vice-président du Conseil départemental (CD38), on a la confirmation de négociations entre les différentes collectivités et l’Etat sur l’aménagement du Rondeau et l’élargissement de l’A480. Sans savoir si l’AREA est mise dans la boucle. Il est confirmé que le coût de l’aménagement du Rondeau serait de 85 M€.

Le vice-président du CD38 a déclaré : « Il ne faut pas se faire des idées mais techniquement, aujourd’hui, il est impossible de faire trois voies de chaque côté dans un gabarit autoroutier. Il faudra, chaque fois que c’est possible, faire trois voies mais avec un gabarit semblable où la vitesse devra être limitée à 90 km/h. Dans les parties urbaines, elle sera limitée à 70 km/h ».

C’est, sous une forme polie, la constatation que l’avenant passé entre l’AREA et l’Etat et validé par le décret du 21 août 2015 est fallacieux puisqu’il s’engage sur un élargissement à 2 fois 3 voies au gabarit autoroutier ce qui est techniquement impossible dit le CD38 !!! (Les documents de l’arrangement Macron avec les sociétés autoroutières que le juge administratif a ordonné de communiquer à Raymond Avrillier sont toujours en attente).

Lire le reste de cet article »

Une raison de plus pour dire non au Center parcs à Roybon

Publié le 17 juin 2016

Chambaran sans CenterParcsDans Le Monde du 13 juin des informations importantes sont apportées sur la baisse des loyers qu’impose « Pierre & Vacances » lors du renouvellement du bail de location dans les résidences de tourisme, au grand dam des propriétaires qui se sentent grugés. Qui va vouloir se lancer dans l’achat d’un appartement à Pierre & Vacances à Roybon si par malheur cette réalisation voyait le jour ? Les propriétaires achètent ces appartements pour un placement car il y a de gros avantages fiscaux (pas de TVA à l’achat et déductions fiscales pouvant atteindre 3600 € par an pendant 9 ans). Dans l’exemple donné par Le Monde, le bail ne dure que 9 ans et s’il n’est pas renouvelé c’est au propriétaire de se débrouiller pour louer l’appartement et qui doit s’acquitter des charges de copropriétés et des charges de remise en état.

Lire le reste de cet article »

Le Département de l’Isère veut la mort de la Maison de la Nature et de l’Environnement !

Publié le 6 mai 2016

mneiAu moins les choses sont claires, la diminution par le Conseil départemental de 85 % de la subvention pour 2016 à la MNEI est une décision très politique. La nouvelle majorité décide de n’attribuer que 18 000 € à la MNEI en 2016 au lieu des 120 000 € versés en 2015. Il s’agit d’une punition vis-à-vis d’une association qui revendique son indépendance comme il se doit. La conséquence sera des licenciements et de nombreuses actions en faveur de l’environnement abandonnées. On croit réentendre la fameuse phrase : « l’environnement ça suffit » prononcée à la fois par A. Vallini et N. Sarkozy !

Voici le communiqué du 28 avril de la MNEI :

Lire le reste de cet article »

Responsabilités en matière d’hébergement des personnes en difficulté

Publié le 15 avril 2016

conseil d'étatDans un arrêt du 30 mars 2016 n°382437, le Conseil d’Etat apporte des précisions sur les obligations des départements en matière d’hébergement des personnes en difficulté.

Il rappelle “qu’il résulte des dispositions précitées des articles L.121-7 et L.345-1 du code de l’action sociale et des familles que sont en principe à charge de l’Etat les mesures d’aide sociale relatives à l’hébergement des familles qui connaissent de graves difficultés, notamment économiques ou de logement, à l’exception des femmes enceintes et des mères isolées avec leurs enfants de moins de trois ans qui ont besoin, notamment parce qu’elles sont sans domicile, d’un soutien matériel et psychologique, dont la prise en charge incombe au département au titre de l’aide sociale à l’enfance…”

Lire le reste de cet article »

Prévention spécialisée en danger en Isère

Publié le 26 février 2016

rassemblement isereLes éducateurs de rue ont tiré le signal d’alarme sur les diminutions budgétaires qui allaient diminuer leurs interventions auprès des jeunes. Ils avaient lancé une pétition et organisé des manifestations dont un pique-nique au centre-ville. Malheureusement la majorité de droite du Conseil départemental n’a pas voulu revenir sur sa décision de diminuer les crédits à la prévention spécialisée lors du vote du budget 2016 du département. Mais au lieu d’assumer cette décision, la majorité utilise une parfaite langue de bois dans la délibération présentant le budget 2016 en expliquant que cette diminution de crédits de 800 000 € sur 7,1 millions allait conforter la prévention spécialisée !!! « Le Département participe aux actions visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l’insertion ou la promotion sociale des jeunes et des familles. La prévention spécialisée et l’animation de prévention agissent au cœur des territoires communaux et intercommunaux, et impliquent directement les communes et les établissements publics de coopération intercommunale avec les associations dans leur mise en œuvre. Elle doit être ciblée, évaluée aux fins d’être confortée. »

Lire le reste de cet article »

Les transferts de compétences entre le département et la Métropole

Publié le 26 février 2016

LocaltisLa loi « NOTRe » du 7 août 2015 impose que les transferts de compétences entre les départements et les métropoles soient réglés avant le 1er janvier 2017. Donc les discussions vont bon train entre les exécutifs de ces collectivités. Dans la lettre d’information de Localtis-info du 18 février, un billet faisait état des négociations en cours qui se déroulaient dans une ambiance détendue sauf pour Rouen et Grenoble. « Les élus des métropoles de Rouen et Grenoble, qui lorgnent sur le service départemental d’action sociale, “discutent ferme” avec leur département Les deux institutions ont intérêt à s’entendre, car à défaut de convention dans les temps, la quasi-totalité des compétences mentionnées par la loi échoient à la métropole. “Cela ressemble à la bombe atomique”, explique Olivier Landel, délégué général de France urbaine. »

Lire le reste de cet article »

Prévention spécialisée en danger en Isère : pour le maintien des éducateurs de rue

Publié le 19 décembre 2015

CDILe Conseil départemental de l’Isère (CD38) poursuit son détricotage des budgets sociaux. Alors que la situation de nombreux jeunes demanderait une intensification de la présence d’éducateurs de rue pour développer des actions de prévention, le CD38 va baisser ses budgets 2016 pour la Prévention Spécialisée.

Les éducateurs de rue font signer une pétition pour informer les habitants des dangers de cette décision et faire pression pour que le CD38 maintienne au minimum son budget :

« Vos éducateurs de rue tiennent à vous informer de quelles conséquences aura cette baisse :

POUR VOUS CONCRÈTEMENT C’EST :

Lire le reste de cet article »

51 Artistes face à l’A51 : l’exposition à Grenoble

Publié le 4 septembre 2015

51-artistesLà où certains décideurs projettent de poursuivre une autoroute (A51) destructrice et inutile, plus de 51 artistes ont puisé leur inspiration à travers les monts et merveilles du Trièves, du Champsaur et du Buëch. Leurs œuvres sont réunies en une exposition d’une remarquable richesse et d’une belle diversité. L’exposition a parcouru les chemins du TRIEVES et du CHAMPSAUR cet été.

L’exposition termine son itinérance à Grenoble et se tient du 2 au 13 Septembre prochain à l’Ancien Musée de Peinture (place de Verdun) de 14 à 19 heures, fermé le lundi et mardi.

Lire le reste de cet article »

Situation financière du département au 31/12/2014

Publié le 3 juillet 2015

CDILe département de l’Isère a depuis de longues années une situation financière saine et bien meilleure que la moyenne des autres départements qui ont plus d’un million d’habitants, car il a une dette très faible (116 M€, soit plus de 5 fois moins que la moyenne) et il dépense moins en frais de personnels que la moyenne qui demanderait de créer environ 300 emplois supplémentaires. Il n’aurait donc aucune difficulté à poursuivre son financement au SMTC au niveau de 2014.

Les recettes de fonctionnement atteignent 1,4 milliard d’euros dont plus de 600 M€ d’impôts locaux et de compensations. Le taux de Taxe Foncière sur le bâti est plus fort que la moyenne (15,9 % au lieu de 12 ,6%).

Sur les 1,2 milliards de dépenses de fonctionnement, environ la moitié sert à financer les politiques sociales : aide aux personnes handicapées (158 M€), aux personnes âgées (162 M€), aide à l’enfance (110 M€), RSA et insertion (129 M€).

Lire le reste de cet article »

Center Parcs, l’Etat se prépare à évacuer la ZAD

Publié le 19 juin 2015

Non au Center ParcsLe tribunal administratif doit prochainement se prononcer sur la légalité de l’arrêté du préfet autorisant le projet de Center Parcs au titre de la loi sur l’eau. L’audience est prévue le 2 juillet. Le 18 juin le Conseil d’Etat vient d’annuler l’ordonnance du juge des référés du tribunal administratif qui avait suspendu les travaux. Les travaux peuvent donc reprendre.

Voici le communiqué du Conseil d’Etat :

Lire le reste de cet article »