Archives de novembre 2016

Agenda

Publié le 25 novembre 2016

PLU-PADDMardi 6 décembre à 18 h 30 à l’hôtel de ville, dans le cadre de la préparation du PLU intercommunal, la ville organise un temps de synthèse et de clôture sur le Projet de ville de Grenoble

Préparation du budget 2017 de Grenoble

Publié le 25 novembre 2016

tirelireLa Ville fait un effort important de pédagogie pour que les habitants puissent comprendre et suivre la préparation du budget 2017. Il y a eu des formations sur les impôts locaux et sur le fonctionnement d’un budget municipal, il y a les réunions publiques avant le vote du budget le 19 décembre et sur le site internet de la ville une vidéo très pédagogique (3minutes 30) présentant 3 grandes options pour élaborer un budget. « Les choix d’orientation budgétaire 2017 expliqués en vidéo »

Il y a aussi des panneaux donnant de nombreuses informations supplémentaires sur : comment marche le budget municipal, la situation financière de la Ville et le plan de sauvegarde et les projets d’avenir.

Cliquez ici pour accéder aux présentations vidéo et aux panneaux d’information.

Primaire à droite

Publié le 25 novembre 2016

primaires4,3 millions d’électeurs se sont déplacés pour le 1er tour de la primaire de la droite et du centre, ce qui est exceptionnel puisque cela représente plus de 15 % de l’électorat traditionnel de la droite au niveau national. Cela indique une mobilisation très forte de cet électorat qui sait que la personnalité qui va emporter la primaire a de très fortes chances d’emporter la présidentielle de mai 2017, puisque la gauche, au sens large, devrait ne pas être qualifiée pour le 2ème tour de la présidentielle, laissant la droite face au FN. D’où la volonté de certains électeurs de gauche de vouloir choisir le moins pire des candidats de droite (qui pourtant ont des programmes assez proches).

Lire le reste de cet article »

Un accord qui déstabilise l’opposition municipale PS à Grenoble

Publié le 25 novembre 2016
©Ville de Grenoble

©Ville de Grenoble

Le groupe d’opposition PS (et ses alliés) est en train de « péter les plombs » !!! Dans un communiqué du 23 novembre, il s’élève contre « l’accord de méthode et de dialogue social » proposé à l’ensemble des organisations syndicales des personnels de la Ville pour que le dialogue social se développe et que les évolutions liées au plan de sauvegarde des services publics locaux puissent être gérées au mieux pour tous. Cet accord a été débattu et négocié 4 mois avec les syndicats (CFDT et CFTC) qui ont accepté de faire ce travail complexe qui permet de nettes avancées, avec le soutien d’un expert reconnu en matière de dialogue social, le groupe SECAFi-ALPHA qui travaille avec beaucoup de comités d’entreprises et de syndicats, et notamment la CGT. Ceci sera profitable aux services, aux personnels et aux habitants.

Furieuse de constater que cette majorité est capable d’ouvrir le dialogue social, ce qui contredit toutes ses affirmations, cette opposition se permet maintenant de porter des attaques inqualifiables contre des organisations syndicales représentatives et légitimes au sein de la collectivité territoriale.

Lire le reste de cet article »

Projet de loi de finances 2017, beaucoup de mauvais, un petit peu de bon

Publié le 25 novembre 2016

assembleeL’Assemblée nationale vient de voter en première lecture le projet de loi de finances pour 2017. Puisque c’est elle qui aura le dernier mot, on peut penser que la plupart des décisions prises seront arrêtées définitivement fin décembre.

Une mauvaise nouvelle pour les budgets locaux, notamment pour Grenoble, le taux d’évolution de la revalorisation des bases fiscales ne serait que de 0,4% pour 2017, soit inférieur à l’inflation prévue. Lors du débat d’orientation budgétaire du 7 novembre, la ville comptait pour 2017 sur une revalorisation des bases de 1 %. Si le taux de 0,4% est effectivement définitivement voté il s’agirait d’une perte d’environ 800 000 € par rapport aux prévisions, perte qu’il faudra couvrir par de nouvelles économies. Évidemment l’austérité gouvernementale se poursuit en diminuant les dotations aux communes (moins 3 M€ pour Grenoble).

Lire le reste de cet article »

Comment se déplacent les Grenoblois pour aller travailler

Publié le 25 novembre 2016

balade-veloLes Grenoblois qui ont un emploi sont 55,7 % à travailler à Grenoble en 2013. En 2006 c’était à peu près la même chose (54,9%).

Par contre il y a une forte évolution dans les modes de déplacements entre les recensements de 2006 et 2013.

La plus forte évolution est dans la pratique du deux roues qui augmente de 44 %. Les transports en commun augmentent de 13 %, et il y a une diminution nette de l’utilisation de la voiture pour aller au travail (-16%).

Lire le reste de cet article »

Fermeture prochaine du Foyer Logement Notre-Dame

Publié le 25 novembre 2016

foyernotredameAu 8 de la rue Pierre Duclot près de la Place Sainte Claire, le Foyer Logement Notre Dame accueille depuis plus de 40 ans, 35 personnes âgées, dans un cadre très agréable, avec un grand jardin et en plein centre-ville avec toutes les facilités que cela offre, commerces, bibliothèques, tram…

Ce Foyer Logement est propriété d’ACTIS et géré par le CCAS.

En 1994, les services du service départemental d’incendie et de secours de l’Isère avaient fait des observations mineures sur la sécurité incendie. Mais fin 2015, une demande de classement en ERP (Établissement Recevant du Public) de deux salles de restauration et d’animation a entrainé l’inspection de la sous-commission départementale de sécurité en mars 2016, qui a émis un avis défavorable mettant en cause de nombreux défauts importants touchant à la sécurité incendie exigeant de très nombreux travaux pour mise en conformité.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 25 novembre 2016

ras-le-frontLa cheffe de file du FN trouve qu’il n’y a pas assez de policiers municipaux à Grenoble, ça peut se discuter, par contre elle croit que ces derniers sont là pour lutter contre la criminalité, les attaques physiques contre les personnes, contre les attentats… C’est un aveu d’incompétence absolue pour une conseillère municipale qui aspire à gérer une ville. Elle devrait suivre une formation accélérée sur les compétences d’une police municipale dans une ville comme Grenoble. Elle apprendrait que sur les questions liées à la sécurité, elle se limite à la répression des atteintes à la tranquillité publique et que la loi prévoit que la police nationale agit pour assurer la sécurité des biens et des personnes et qu’elle doit être une police de proximité ce qui n’est plus le cas depuis le passage de N. Sarkozy au ministère de l’intérieur.

Lire le reste de cet article »

Définition des équipements culturels et sportifs d’intérêt métropolitain

Publié le 25 novembre 2016

logo MétroLe 3 novembre, le Conseil de la métropole a adopté (à l’unanimité moins 24 abstentions) la liste des équipements sportifs et les équipements culturels d’intérêt métropolitain.

La loi impose que la Métropole soit compétente pour la création, l’aménagement, l’entretien et le fonctionnement d’équipements culturels, socioculturels, socio-éducatifs et sportifs d’intérêt métropolitain.

Cet intérêt métropolitain est déterminé à la majorité des deux tiers de l’assemblée délibérative. La Métro devait choisir avant le 1er janvier 2017 sur ces nouvelles compétences, sinon elle était obligée d’en prendre l’intégralité !

Lire le reste de cet article »

Logement social, de la transparence sur les mauvais élèves

Publié le 25 novembre 2016

transparenceLe ministère du logement a lancé une plateforme numérique pour permettre aux citoyens de connaitre le respect ou non des obligations en matière de logement social dans toutes les communes au titre de la loi SRU.

Dans l’agglomération grenobloise, 4 communes payent des pénalités en 2016 pour l’application de l’article 55 de la loi SRU : Claix 83149 €, Domène 16 988 €, La Tronche 54 087 € et Vif 76 432 € soit plus de 230 000 € à verser.

Les services fiscaux diminuent les impôts locaux de la commune de ces montants. Ces montants sont versés à la Métro.

Lire le reste de cet article »

Agenda

Publié le 18 novembre 2016

10heures-palestineSamedi 19 novembre : 10 h pour la Palestine au Centre Œcuménique Saint-Marc, 6 av. Malherbe à Grenoble

13 h 30 – 14 h 30 : Stands associatifs, table de presse, artisanat palestinien, atelier de calligraphie
14 h 30 – 16 h Témoignage de Abu Saquer, fermier bédouin, coordinateur des comités populaires de la vallée du Jourdain (colonisation, confiscation des terres et de l’eau, expulsions, démolition des campements)
16 h 30 – 18 h Pascal Durand, député européen Europe Écologie Les Verts – « Politiques européennes : comment imposer à Israël le respect du Droit international et des Droits de l’homme »
18 h 30 – 20 h Gadi Algazi, professeur d’histoire à l’université de Tel Aviv – « Militer contre le déplacement des Palestiniens en Israël, l’autre visage du colonialisme »
20 h Repas palestinien
21 h Soirée musicale avec Ahmad Dari, chanteur palestinien
Participation aux frais : conférences 7 €. Conférences + repas et soirée musicale 15 €

L’ADES attaquée en diffamation

Publié le 18 novembre 2016

Logo Ades webDepuis plus de 33 ans qu’existe la publication « Le Rouge et le Vert », c’est la première fois que l’ADES est poursuivie en diffamation. L’ancien DGS de la ville qui était en place en avril 2014 avait déposé plainte avec partie civile contre un article du 26 avril 2014 (« Une attitude ambiguë d’un responsable de service ») qui épinglait son comportement lors du changement de majorité. Il avait demandé la protection fonctionnelle au Conseil municipal qui lui avait accordée, celle-ci étant de droit pour un fonctionnaire dans le cadre de son activité.

Plus de deux ans après, le 24 octobre 2016, le tribunal correctionnel a relaxé le président de l’ADES et débouté l’ancien DGS de sa plainte en diffamation. Ce dernier a fait appel de ce jugement. L’affaire n’est donc pas terminée.

L’avenir du chauffage urbain dans l’agglomération : faire le bon choix

Publié le 18 novembre 2016

Usine de la CCIAG à la PoterneLe 16 décembre le conseil de la métropole va décider du prochain mode de gestion du chauffage urbain. Le contrat de concession passé entre les 6 villes (Grenoble, Echirolles, Saint Martin d’Hères, La Tronche, Le Pont de Claix, Eybens) et la CCIAG à partir de 1983 prendra fin le 30 juin 2018.

Pour aider à une prise de décision éclairée, la Métro a demandé au cabinet TILIA, spécialisé dans le domaine de l’énergie, un rapport sur l’ensemble de la politique énergétique de la Métro et en premier lieu un rapport sur le service public du chauffage urbain.

Le cabinet TILIA montre que deux solutions sont à privilégier, soit la gestion directe par un établissement public industriel et commercial (EPIC) que pourrait créer la Métro, soit une gestion déléguée à une Société d’Economie mixte (SEM) suite à un appel à publicité et concurrence sur un cahier des charges à définir.

Chaque solution a des avantages et des inconvénients et il serait important que la Métro, avant de prendre sa décision rende public le rapport TILIA et organise un débat avec les usagers du chauffage urbain qui ont été maltraités durant de longues années, suite à une longue absence de contrôle des élus de ce service essentiel.

Lire le reste de cet article »

Évolution de la structure des familles et des ménages dans les quartiers

Publié le 18 novembre 2016

logo inseeLa comparaison des données INSEE des recensements 2006 et 2013 par quartiers de la ville (découpage statistique IRIS) montre des évolutions nettes notamment dans la composition des familles et des ménages.

Pour l’INSEE, un ménage « désigne l’ensemble des occupants d’un même logement sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté (en cas de cohabitation, par exemple). Un ménage peut être composé d’une seule personne. »

Une famille « est la partie d’un ménage comprenant au moins deux personnes et constituée :
– soit d’un couple vivant au sein du ménage, avec le cas échéant son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage ;
– soit d’un adulte avec son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage (famille monoparentale). »

Le taux de couples avec un ou des enfants reste très stable, par contre il y a une nette augmentation des taux de familles monoparentales qui passent de 16,9 % à 18,4 %. D’autre part, les ménages d’une seule personne augmentent d’environ 4000, passant de 37 774 à 41 681. Ce sont des paramètres qui impliquent une augmentation du nombre de logements pour une même population globale.

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 18 novembre 2016

canon-neige–    La Région va débloquer 25 millions d’euros durant le mandat pour fabriquer de la neige artificielle. La majorité du conseil régional vient de voter 8 M€ de subventions dès 2016 à certaines stations pour les installations de production de neige artificielle. Le département de l’Isère va bombarder dans le même sens. Ces décisions sont inquiétantes, car elles sont exactement l’inverse de ce qu’il faudrait faire pour lutter contre le dérèglement climatique. Il ne leur reste plus qu’à financer de l’hébergement pour les réfugié-es climatiques !


–    Comme le disait Talleyrand : « Tout ce qui est excessif est insignifiant ». Ceci s’applique parfaitement à l’intervention dans le Dauphiné libéré du 16 novembre du vice-président de la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie), M. Bazès, à propos du projet « Cœurs de villes, cœurs de métropole » avec la restructuration de la circulation notamment en limitant le nombre de voitures sur les boulevards Rey et Agutte-Sembat devenus un flot continu polluant. Il déclare : « ils font le pari de vider Grenoble des voitures, coûte que coûte ». Ce responsable «politique» n’a que faire de la réalité qui est évidemment tout autre. Il y a seulement la volonté de diminuer lentement, mais sûrement le trafic automobile afin de sauvegarder la santé publique en limitant la pollution, le bruit, les gaz à effet de serre et de retrouver une ville où il fait bon vivre pour tous. Tout bénéfice pour le commerce et l’industrie.

Lire le reste de cet article »

Une tribune libre du CLUQ

Publié le 18 novembre 2016

cluqNous avions proposé au CLUQ (Comité de Liaison des Unions de Quartier de Grenoble) une réaction suite à la votation citoyenne pour notre édition du 21 octobre, il n’avait pas pu le faire. Il profite de la lettre ouverte qu’il vient d’envoyer au maire pour nous proposer une réaction à notre article du 21 octobre. Nous éditons volontiers ce courrier accompagné de la lettre ouverte au maire du 11 novembre.

Nous proposerons à la majorité municipale d’y répondre si elle le souhaite. Nous souhaitons ainsi que le débat s’instaure et que les bonnes solutions émergent pour l’avenir, sachant que la question du stationnement payant (horodateurs et ticket résident) doit être revue de manière approfondie car des changements législatifs et règlementaires importants s’appliqueront au 1er janvier 2018.


A la rédaction de “Le Rouge et Le Vert”

Nous avons pris connaissance de votre article du 21 octobre titré « Succès du vote sur les budgets participatifs et mitigé sur la votation citoyenne ». Si nous partageons un certain nombre de vos remarques, nous ne pouvons pas vous suivre quand vous concluez que « Quoi qu’il en soit, l’essentiel de l’objectif de cette votation est atteint et les deux parties peuvent trouver satisfaisant ce premier exercice de votation citoyenne (…) » ni quand vous écrivez que « le CLUQ a admis à demi-mot [que croire que seule l’abrogation pouvait conduire à la concertation n’était pas la bonne méthode] puisque n’ayant pas obtenu l’abrogation il demande tout de même la concertation. »

Lire le reste de cet article »

La vacance commerciale au centre-ville

Publié le 18 novembre 2016

rue-pietonneL’Inspection générale des finances et le Conseil général de l’environnement et du développement durable ont rédigé un rapport rendu public par le gouvernement le 20 octobre. Intitulé « La revitalisation commerciale des centres-villes » pour les villes moyennes. Ce rapport montre une accentuation du phénomène : la vacance commerciale des centres-villes est ainsi passée de 6,1% à 10,4% entre 2001 et 2014. Les villes moyennes sont particulièrement vulnérables : 55% d’entre elles ont un taux supérieur à 10% contre seulement 27% dans les grandes villes.

Même si ce rapport est axé sur les villes moyennes, il fait 16 propositions qui peuvent aussi intéresser les centres-villes des métropoles.

Lire le reste de cet article »

Le populisme ça trump énormément !

Publié le 11 novembre 2016

trumpVoilà démontré, une fois de plus (Hitler par exemple) de manière très concrète qu’il est possible en démocratie de gagner une grande élection en faisant appel aux arguments les plus bas qui sont en rupture avec les valeurs même de la démocratie : racisme, sexisme, complotisme, exclusion, recherche de boucs émissaires…

Notre démocratie n’est pas à l’abri d’une telle dérive lorsqu’on prend connaissance de l’étude du Monde du 8 novembre sur « la grande fatigue démocratique des Français ». On y apprend les rejets « des partis politiques, des syndicats, des médias »… qui seraient des freins à l’amélioration de la situation en France. « 7 Français sur dix estiment que les élections ne changent rien » et 74 % estiment que les élus sont trop souvent corrompus !

Malgré ce constat, nous pensons que les fondamentaux de notre démocratie sont à défendre en toute circonstance. Ils sont rappelés avec une belle concision par « La déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789. Bien évidemment nous militons pour que le fonctionnement de nos institutions soit constamment amélioré à chaque niveau institutionnel. Nous souhaitons que chaque composante politique présente dans ou hors des institutions milite pour que le débat public s’organise de telle manière qu’il élève la qualité de la vie collective au lieu de diviser et exclure en croyant pouvoir mieux faire avancer son pouvoir sur la société.

Lire le reste de cet article »

Les perspectives financières pour Grenoble

Publié le 11 novembre 2016

dob2017Lors du Conseil municipal du 7 novembre, le débat a porté sur les orientations budgétaires, préambule au vote sur le budget 2017 qui aura lieu le 19 décembre.

Le point central était de présenter les orientations qui permettent de redresser dès 2018 une situation très dégradée par l’héritage laissé par l’ancienne majorité en 2014 et amplifiée par les baisses des dotations de l’Etat depuis 2015.

Les orientations proposées appliquent concrètement le plan de sauvegarde des services publics locaux qui a débuté dès 2016, va s’accélérer en 2017 et se terminer en 2018.

Le rapport d’orientation budgétaire est en ligne ici.

Les points principaux qu’il faut retenir :

Lire le reste de cet article »

Logements vacants, une augmentation inquiétante à Grenoble

Publié le 11 novembre 2016

logo insee

L’augmentation continue du nombre de logements vacants dans la plupart des villes a fait réagir les associations d’élus et le gouvernement. Le ministère du logement a repris les propositions faites en juin 2016 par les présidents d’agglomérations et de métropoles en mettant en place le “réseau national des collectivités mobilisées contre les logements vacants”. La métropole de Grenoble fait partie de ce réseau.

Pour l’instant ce réseau permettra aux collectivités d’échanger sur les clés de réussite pour identifier cette vacance des logements, comprendre la logique des propriétaires et accélérer la remise de ces logements sur le marché. Le gouvernement devrait préparer “une évolution des dispositifs fiscaux existants pour les rendre plus attractifs et mieux adaptés aux réalités locales”.
Il est urgent d’agir dans la Métro et à Grenoble, le niveau de la vacance des logements atteignant des taux importants et en constante augmentation. La ville de Grenoble en a pris conscience et entend travailler pour obtenir le retour de certains logements vacants sur le marché ce qui évitera de construire plus de logements neufs pour maintenir la population à environ 160 000 habitants.

Lire le reste de cet article »