Archives pour le mot-clef ‘conseil municipal’

Les dégâts collatéraux des campagnes électorales

Publié le 23 octobre 2015
salle du conseil municipal de Grenoble

© ville de Grenoble

Pourquoi donc de telles attitudes de la part des oppositions lors du Conseil municipal du 19 octobre ? Une question orale très (trop) longue de R. Cazenave (droite) uniquement axée sur l’insécurité à Grenoble : s’il avait voulu attirer l’attention du maire sur cette question, deux minutes suffisaient amplement. Mais la campagne électorale des régionales est ouverte et la droite entend chasser sur les terres du Front National qui est leur concurrent le plus direct. Coté PS et alliés, ils avaient décidé de trouver le bon prétexte pour partir du Conseil vers la moitié de la séance, sachant que cela ferait le buzz, c’est toujours ça de pris pour démarrer une campagne électorale (J. Safar est le directeur de la campagne du PS pour les régionales). Donc rien de plus simple que de déclarer que les oppositions ne sont pas respectées pour s’échapper du Conseil municipal.

Lire le reste de cet article »

Baisses des dotations de l’État aux communes, comment ça marche ?

Publié le 25 septembre 2015

tirelireEn octobre 2014, lors de la présentation de la loi de finances pour 2015 où est annoncée la ponction de 11 milliards d’euros sur les dotations aux collectivités, le gouvernement motivait sa loi en expliquant que cette ponction ne visait qu’à imposer aux collectivités une modération dans leurs dépenses de fonctionnement. La baisse devait limiter la dérive des dépenses à l’inflation (environ 1%). Et d’expliquer que cette baisse ne représentait qu’une diminution des recettes de fonctionnement de seulement 1,9 %. Ces faibles chiffres pourraient laisser croire qu’il s’agit d’une médecine douce. En réalité c’est une mécanique infernale quand on connait les règles budgétaires imposées aux collectivités et auxquelles échappe l’Etat d’où son surendettement que l’on paye cher maintenant.

Lire le reste de cet article »

Conseil municipal le 21 septembre 18 h

Publié le 18 septembre 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Annonce en préambule des résultats de la consultation sur les projets de budget participatifs.

Parmi les 50 délibérations :

  • adoption du « plan écoles » (2015-2021) : investissements pour augmenter les capacités d’accueil, adapter les restaurants scolaires et entretenir le patrimoine scolaire.
  • adoption de l’Agenda d’Accessibilité Programmée de la Ville de Grenoble.

Politique politicienne

Publié le 18 août 2015

CarignonAlain Carignon ne décolère donc jamais…

Certain-es passent leurs vacances au Maroc, d’autres à la mer ou en montagne, Alain Carignon choisit Grenoble (voir le Dauphiné Libéré du 7 août). Au lieu d’aller prendre un grand bol d’air frais sur les hauteurs, il passe son temps à exprimer sa colère, et selon les photos, voire presque de la haine envers la majorité municipale. Selon certains de ses ami-es, pour le mettre hors de lui, il suffit de prononcer le nom de Eric Piolle, et il n’arrive plus à se contrôler. Les grenoblois le savent : la colère est mauvaise conseillère.

Les propos sont toujours les mêmes : « cette majorité fait de la communication à tout va», « elle dépense l’argent public n’importe comment », « elle diminue les recettes de publicité »…. Donc, rien de nouveau…

C’est abracadabrantesque de lire les propos de cet ancien responsable politique, rapportés par les journalistes : on pourrait en faire un rapide résumé : « ne faites pas ce que j’ai toujours fait, du temps de ma gloire passée ».

Lire le reste de cet article »

Agenda: conseil municipal

Publié le 17 juillet 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Lundi 20 juillet à 18 h, le dernier conseil municipal de l’été, parmi les 71 délibérations :

  • Présentation de l’analyse des besoins sociaux 2014 réalisée comme chaque année par le CCAS et du plan stratégique du Centre Communal d’Action Sociale de Grenoble.
  • Décisions modificatives pour les différents budgets 2015 de la ville : budget principal et budgets annexes avec l’affectation des résultats constatés aux différents comptes administratifs votés lors du précédent conseil.
  • Création de la commission de contrôle des établissements publics, entreprises publiques locales et délégataires de service public, ce qui permettra de renforcer les contrôles des comptes annuels de ces entités.

Un an au service des Grenoblois

Publié le 26 juin 2015

Un An GrenobleLe groupe des 42 élus du Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Ecologistes (RCGE) vient de publier en douze pages un survol des principaux actes faits par la majorité municipale, sur les engagements tenus, les réalisations en cours, les projets à venir et en plus c’est illustré par Cled’12, on ne se refuse rien. Pour lire ou télécharger ce document cliquez ici.

Les oppositions et l’éclairage public : danger !

Publié le 29 mai 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Le Conseil municipal du 26 mai avait à son ordre du jour la délibération autorisant le maire à signer le marché de l’éclairage public suite à la décision de la commission d’appel d’offres (CAO) du 8 octobre 2014.

On a eu droit à une série d’interventions des oppositions plus fallacieuses les unes que les autres avec une parfaite harmonie entre le groupe PS-GO et la droite UMP-UDI.

Comme la majorité municipale n’arrête pas de demander aux oppositions de proposer des alternatives, pour une fois J. Safar s’est lancé dans un exercice de haute voltige. Il proposait un amendement qui demandait à ce que le Conseil municipal attribue le marché de l’éclairage public au groupement mené par GEG, alors que la CAO avait décidé le contraire (à l’unanimité des représentants de la majorité et des oppositions). Il s’appuyait sur des jurisprudences qui n’en étaient pas, notamment que le conseil municipal n’avait pas suivi un jury de concours d’architecte. Mais ceci n’a rien à voir avec une CAO qui est décisionnelle dans le classement alors que pour un jury de concours il s’agit seulement d’un avis.

Lire le reste de cet article »

Agenda : tous contre Monsanto, Conseil Municipal, Luxleaks

Publié le 22 mai 2015

MonsantoSamedi 23 mai 2015 à Grenoble à 14 heures place de la gare : la Marche mondiale festive contre Monsanto.

Acteur majeur de l’agriculture intensive, Monsanto est une immense multinationale américaine, spécialisée dans l’agrochimie, depuis 1901. OGM, pesticides, hormones de croissance bovine, PCB, aspartame, semences… Ce géant fabrique et fournit de nombreux produits nocifs pour l’humain et l’environnement. Leurs utilisations massives polluent et contribuent notamment à la déforestation et à l’appauvrissement de nos terres. Autrement dit, ses productions détruisent profondément notre biodiversité.

Lire le reste de cet article »

L’éclairage public – 2e partie

Publié le 22 mai 2015

Grenoble nuitAu Conseil municipal du 26 mai sera présentée une délibération acceptant la proposition de la Commission d’Appel d’Offres (CAO) et autorisant le maire à signer le contrat CREM (Conception-Réalisation-Exploitation-Maintenance) avec le groupement CITEOS / VINCI / BOUYGUES pour rénover l’éclairage public. Il s’agit d’un choix politique entre diverses solutions possibles : ne pas donner suite à la CAO ou passer le marché CREM. La majorité a décidé de proposer au conseil municipal de voter la décision de la CAO.

Dans cet article nous évoquons les différentes solutions qui s’offraient à la ville depuis le lancement du marché de rénovation de l’éclairage public.

Lire le reste de cet article »

Des oppositions municipales d’une grande pauvreté

Publié le 1 mai 2015

Hotel de ville de GrenobleOn n’en attendait pas moins de la droite UMP à Grenoble. Depuis que le maire corrompu est revenu sur le devant de la scène, elle ne fait que stagner électoralement à Grenoble. Son discours est comme un disque rayé et elle se contente de déclarations à l’emporte-pièce et de petites phrases pour exister médiatiquement.

Par contre de la part de l’opposition PS et alliés on ne peut qu’être surpris par la stratégie suivie. Les interventions de J. Safar ressemblent étrangement à celles de l’UMP : quelques formules choc, mais aucune contre-proposition qui démontrerait qu’il pourrait faire mieux que la majorité actuelle. Cette attitude pose des problèmes à certains de cette opposition, que ce soit à l’intérieur du PS et maintenant à GO Citoyenneté qui ne peuvent pas se contenter d’avoir comme objectif la reconquête de la ville, surtout sans aucun contenu politique.

Lire le reste de cet article »

Pour un habitat de qualité accessible au plus grand nombre

Publié le 1 mai 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Lors du Conseil municipal du 27 avril, la majorité a présenté ses aides au logement social et la programmation prévue pour 2015. Actuellement le taux de logements sociaux à Grenoble est de 21,7 % et pour respecter la loi, il devrait progresser fortement pour atteindre les 25 % en 2025. Ceci impose une moyenne d’environ 400 nouveaux logements sociaux par an, soit en logements neufs, soit en transformation de logements existants en logement sociaux. Évidemment dès que le mot social est prononcé la droite et l’extrême droite montent au créneau en attisant les peurs et les fantasmes, car pour ces oppositions il ne faut pas faire trop de logements sociaux, notamment dans les quartiers où il n’y en a pas beaucoup ! Voila la stratégie des ghettos de riches et des ghettos de pauvres qui ressurgit avec une vision d’une ville socialement segmentée alors que la majorité des Grenoblois a clairement exprimé par son vote de mars 2014 son désir d’une ville pour tous. Rappel : les 2/3 des ménages grenoblois ont droit au logement social et il manque cruellement de logements PLAI à loyers les plus bas. Le PLU modifié en décembre 2014 impose la construction de 40 % de logements sociaux dans les quartiers où il en manque. La droite a donc voté contre les propositions de la majorité, mais ce qui est surprenant, c’est l’abstention de l’opposition PS et assimilés sur cette délibération.

Lire le reste de cet article »

Agenda : portes ouvertes aux serres, conseil municipal

Publié le 24 avril 2015

FleursDesChampsJournée Portes Ouvertes du Centre horticole de la Ville de Grenoble : Samedi 25 avril de 10h00 à 17h00. 34 rue des Taillées – Saint-Martin-d’Hères

Le service des Espaces Verts ouvrira, ce samedi 25 avril, ses portes au public au Centre Horticole de la ville. L’occasion pour les agents de présenter aux Grenoblois leurs métiers et leurs missions. Au programme de cette journée : expositions, stands, animations, et activités pour les enfants afin de sensibiliser les Grenoblois à la gestion des espaces des verts et de la nature en ville.

Cette journée est également l’occasion de lancer officiellement les inscriptions au concours annuel Maisons et Balcons Fleuris. Ouvert à tous et gratuit, ce concours réunit chaque année toujours de nombreux participants. Nouveauté de l’édition 2015, les critères de développement durable seront davantage pris en compte (suivant les catégories : plantes vivaces, arbustes, compostage, pas de produits chimiques….).

Lire le reste de cet article »

Politique politicienne

Publié le 27 mars 2015

chrono– Les oppositions ont décidé de faire durer au maximum les conseils municipaux. Pour compenser leur absence de propositions ou de contre-propositions concrètes, les diverses oppositions multiplient les interventions, au nom de la liberté d’intervention, et allongent les discours. S’ils pensent qu’ils vont ainsi ralentir ou bloquer l’action municipale ils se trompent lourdement. Il n’est pas sûr que les habitants apprécient cette façon de procéder car ils souhaitent que les élus aillent directement au but afin de construire les meilleures solutions pour améliorer la vie pour tous à Grenoble et ne se perdent pas dans des discours inutiles.

Lire le reste de cet article »

Retour sur l’élaboration des CCI

Publié le 27 mars 2015

CCILe conseil municipal du 23 mars a été ouvert par le maire en rappelant que 50 ans s’étaient écoulés depuis la victoire de la municipalité dirigée par H. Dubedout qui allait rénover l’action municipale. Ce dernier écrivait après son premier mandat : « Simplement à Grenoble, un pari a été lancé : celui d’aboutir à la maitrise par les individus et les groupes humains de leur propre destin. Que la réussite ne soit que partielle ne signifie pas que ce pari soit insensé. »

Le nouveau pari des Conseils Citoyens Indépendants vaut d’être tenté. Revenons sur l’année écoulée et la préparation de ce lancement.

Avant son élection, la nouvelle majorité municipale avait tiré les leçons de l’échec des Conseils Consultatifs de Secteur comme lieu d’innovation de la démocratie participative. Certains CCS ont correctement fonctionné, d’autres beaucoup moins notamment à cause de leur inféodation à la mairie. Dans ses engagements de campagne elle a donc proposé de créer des conseils indépendants, ce qui supposait qu’ils ne seraient plus des structures extramunicipales et donc non présidés par des élus.

Lire le reste de cet article »

Propreté urbaine, une mise au point

Publié le 27 mars 2015

balayer-devant-sa-porteLa loi donne compétence aux préfets et aux maires de prendre des arrêtés en ce qui concerne notamment la propreté urbaine. Dans l’Isère, le préfet a arrêté le règlement sanitaire départemental et le maire de Grenoble a pris des arrêtés pour préciser les préconisations du préfet.

En résumé : « le balayage des voies publiques est assuré par les riverains en ce qui concerne les trottoirs et par le Service de la Voirie municipale, en ce qui concerne la chaussée. »

Voir ci-dessous ce qui est indiqué sur le site internet de la ville à propos du balayage des rues et des trottoirs. Vu les dates des arrêtés il serait judicieux que le maire reprenne un arrêté pour mettre au goût du jour ces règles qui s’imposent à tous et communique largement auprès des habitants. Il y a une coresponsabilité des habitants et de la ville pour assurer une propreté correcte sur l’espace publique.

  Lire le reste de cet article »

Statut de l’élu…

Publié le 27 mars 2015

maire en dessinTout doucement, mais trop doucement, la loi évolue pour permettre aux citoyens de participer plus facilement aux mandats d’élus locaux. Il aura fallu plus de deux ans au parlement pour adopter définitivement le 19 mars 2015 une proposition de loi visant à améliorer l’exercice des mandats locaux. Cette loi devrait créer les conditions d’un certain rééquilibrage de la composition des assemblées locales, en faveur notamment des salariés du secteur privé et des femmes.

L’accès aux mandats locaux devrait ainsi être plus facile, grâce à l’extension à de nouveaux bénéficiaires du congé auquel ont droit les candidats aux élections locales, de même que du crédit d’heures instauré pour les élus locaux.
Les salariés rencontreront moins d’obstacles pour exercer un mandat local à plein temps. Le droit à la suspension du contrat de travail et à la réintégration dans l’entreprise à la fin du mandat bénéficiera en effet aux adjoints aux maires des communes de 10.000 habitants au moins, alors que le seuil était auparavant de 20.000 habitants.

Les élus qui se trouveront sans emploi à l’issue de leur mandat auront droit au versement d’une allocation différentielle de fin de mandat durant un an, au lieu de six mois jusqu’à présent. La validation des acquis de l’expérience des élus locaux permettra à ceux-ci un meilleur retour sur le marché du travail.

Lire le reste de cet article »

Agenda : conseil municipal, lanceurs d’alerte, Flûte Enchantée…

Publié le 20 mars 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Conseil municipal lundi 23 mars à 18 h : Création des conseils Citoyens Indépendants (voir article), mise en place d’une mission d’information et d’évaluation sur les frais de mission des élus (voir article) et 56 autres délibérations : ordre du jour à décharger ici.


Mercredi 25 mars de 19h à 22h à l’Amphi  Weil (campus de Grenoble). Lanceurs d’alerte et cas de censure, Clearstream contre Denis Robert.

Dans le cadre du cycle « Connaissances censurées ? Sciences et liberté d’expression  » piloté par le collectif Cortecs :

Une projection-débat avec le journaliste Denis Robert

Lire le reste de cet article »

Création des CCI et après ?

Publié le 20 mars 2015

CCILe 23 mars le Conseil municipal va créer les 7 Conseils Citoyens Indépendants et définir leurs modalités de fonctionnement à travers une charte annexée à la délibération. Cette création est issue d’un long processus de co-construction qui a fait évoluer l’engagement n° 2 de la majorité qui prévoyait que le CCI était composé d’habitants tirés au sort et d’habitants désignés par les habitants eux-mêmes. Cette deuxième catégorie sera aussi tirée au sort à partir d’une liste de volontaires.

Reste maintenant à désigner les 40 personnes physiques composant chaque CCI, en « assurant un objectif de diversité » et en respectant la parité. Pour être tiré au sort, il faut avoir plus de 16 ans, habiter ou travailler à Grenoble.

La charte précise certaines modalités de fonctionnement, les CCI seront évidemment libres de définir comment ils veulent travailler avec les habitants et leurs associations et avec les autres CCI.

Lire le reste de cet article »

Frais de missions des élus : création d’une MIE

Publié le 20 mars 2015

Hotel de ville de GrenobleLe conseil municipal du 23 mars va décider de la création d’une mission d’information et d’évaluation (MIE) pour faire le point sur les frais de mission des élus. Elle fait suite à la découverte que l’ancien président du groupe PS durant le dernier mandat se faisait rembourser plusieurs fois ses déplacements. La Ville lui a demandé de rembourser ce qu’elle lui avait irrégulièrement payé. Sous le mandat Destot-Safar, les contrôles de l’utilisation de l’argent public étaient absents.

La nouvelle majorité, fidèle à ses engagements, veut faire la clarté sur les frais de mission des élus dans l’ensemble du groupe ville. C’est pourquoi cette MIE, prévue par la loi, est mise en place, à la demande de 12 élus de la majorité. Elle a 6 mois pour rendre son rapport au conseil municipal. Elle sera composée de 8 conseillers municipaux.

Lire le reste de cet article »

Un budget 2015 construit autour de vrais choix

Publié le 27 février 2015
© Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Le Conseil municipal du 23 février a voté le budget 2015, premier budget de la nouvelle majorité.

L’exercice était très difficile puisque il fallait réparer le passé, absorber le violent désengagement de l’Etat et commencer à préparer les budgets 2016 et 2017 où l’austérité imposée par l’Etat se poursuivra si le plan Valls n’est pas remis en cause. Le maire a rappelé la responsabilité des parlementaires PS de l’Isère d’avoir voté ce désengagement qui met à mal le fonctionnement des collectivités locales. La majorité a pris grand soin de cibler finement les économies importantes à faire en fonctionnement et investissement pour que les Grenoblois et leurs associations ne soient pas punis par cette politique récessioniste.

Lire le reste de cet article »